• Info en partage : Castres, la place Soult séduit le marché Noctambio (La Dépêche !)

    A près l'Albinque, après la place Jaurès, la place Soult semble convenir aux producteurs bio, qui  ont rencontré de nouveaux clients jeudi./Photo T. A. ()

    A près l'Albinque, après la place Jaurès, la place Soult semble convenir aux producteurs bio, qui ont rencontré de nouveaux clients jeudi./Photo T. A.

    Leur installation a attisé la curiosité de bien des passants, jeudi après-midi. Habituellement visibles sur la place Jean-Jaurès, le jeudi, de 16 heures à 19 h 30, les producteurs bio qui composent le marché Noctambio, créé il y a une douzaine d'années, ont pris leurs quartiers d'hiver sur la place Soult. Comme le font jusqu'au 27 décembre les marchés alimentaires traditionnels, cédant leur place au marché de Noël.

    «J'ai connu le Noctambio à l'Albinque, dans le hall du marché couvert, souligne Maryline, 53 ans, cliente de la première heure. C'était parfait, on pouvait se garer. Quand on l'a déplacé place Jean-Jaurès, j'ai toujours pensé que c'était un marché en perdition. Ici, place Soult, c'est mieux, il y a moins de contraintes, on peut stationnement plus facilement, je dis oui !» Un avis que partage Cathy, 46 ans, abonnée au marché bio du jeudi : «C'est un marché très convivial, on s'y fait même des amis. Par contre, c'était quand même mieux au marché couvert, il doit y retrouver sa place !»

    De nouveaux clients

    Longeant l'avenue De-Gaulle, jouxtant l'aire de stationnement, le Noctambio a aussi vu arriver de nouveaux clients : «Vous restez là maintenant ? C'est bien, on a de grandes places à Castres et jamais de marchés…» confie un nouveau consommateur à Sabrina Fabre, agricultrice à Dénat. «Déplacer un marché tout le temps, ce n'est pas bon, nous avons saisi l'opportunité d'être ici et on aimerait bien y rester définitivement», affirme cette spécialiste des produits laitiers. L'idée d'une installation définitive place Soult a été soulevée par les 18 producteurs bio : «C'était fin octobre, raconte Michel Gontié, de Puycalvel. La Ville a proposé plusieurs endroits, dont le quai Tourcaudière, mais ce n'est pas possible ! L'un derrière l'autre, garer nos véhicules loin du quai, non. On a fait le tour du centre-ville à pied et voilà. Ici, la place est idéale et aménagée pour notre activité.» Producteur de fruits et légumes, Jean-Michel Huc est aussi ravi de s'installer place Soult : «Chaque fois qu'une manifestation est organisée place Jean-Jaurès, on est obligé de déménager et puis tout le monde se plaignait du manque de stationnement. On a envie de rester ici et je pense qu'on va le demander, tout dépendra de la fréquentation du mois de décembre. On espère que les gens vont se fixer à nouveau et que ceux qui ne nous ont pas suivis à Jaurès vont revenir !»

    Sylvie Ferré

    « Info en partage : Lundi 9 décembre, Les moissons du futur à l'Utopia de Tournefeuille et Toulouse !Info en partage : café paysans, le 19 decembre au Pot Ethique ! »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :