• Infos générale : réflexion sur l'Indignation...

    INDIGNACTIONS

     Depuis la publication du petit livre de Stéphane HesselIndignez vous!  (paru en octobre 2010 aux éditions Indigène), tout le monde s'indigne  - alors pourquoi pas vous?! Ce ne sont pas les bonnes raisons de s'indigner qui manquent par les temps qui courent et les manifestations de cette indignation généralisée se multiplient un peu partout en France et en Europe.

       Mais au delà des manifs et des discours, c'est à l'action (j'aurais presque envie de dire "Action... Réaction!" comme François Berléand dans le film Les Choristes...), qu'il faut passer, à la riposte même si vous préférez, à la résistance (cette fois je pense à la chanson de France Gall, Résiste, dans le film d'Alain Resnais On connaît la chanson). Bon, si vous en avez marre que je tarde à rentrer dans le vif du sujet avec des références cinématographiques hasardeuses, n'hésitez pas à me le dire et je le f'rai plus. C'est juste que j'aime bien prendre mon temps, m'attarder, cheminer... Ah, non! voilà que je recommence: la prochaine fois sautez tout ce qui est en italiques...

       J'en étais aux actions qu'il serait souhaitable de mener donc pour bien montrer qu'on ne s'indigne pas qu'en paroles (Paroles, Paroles, chantait Dalida!). En voici donc trois, d'actions, que j'ai testées pour vous dont deux depuis plusieurs années (je suis un précurseur). Vous allez voir, c'est facile, immédiat et ça vous fera faire des économies, ce qui n'est pas négligeable par les temps qui courent. A vos marques?Prêts?Partez!

    ACTION N° 1

       Découpez consciencieusement votre carte bancaire en petits morceaux avec une paire de ciseaux de chez Manufrance (votre grand-père doit encore avoir ça dans ses affaires), sinon attention à ne pas vous blesser avec une paire de ciseaux fabriqués en Chine. Pourquoi commencer par là, me direz-vous? Par vengeance! les banques nous ont foutus dans la merde et transforment la monnaie (outil pratique) en marchandise (objet de spéculation). Et maintenant les contribuables sont obligés de payer les frasques d'un  Bernard Tapie avec leurs impôts! Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres car d'une façon générale, les banques veulent tout:le beurre, l'argent du beurre et le fils de la crémière (pourquoi ce serait toujours la fille!)... Alors, Action... Réaction! Ripostons  en les touchant là où ça fait mal: la carte blé comme ils l'appellent au Crédit Agricole tellement ça leur rapporte et tellement on est de cons et de connasses à brandir à tout bout de champ cette carte blé telle une baguette magique prête à satisfaire nos moindre désirs.

       inconvénients:

       1)   plus possible de se procurer d'essence le dimanche (mais de toutes façons y en aura bientôt plus).

       2) moins commode de réserver une chambre d'hôtel dans un Formule 1 ou un hôtel du même genre (remplacez l'hôtel par La Route des Sel, Hospitality Club ou Couchsurfing - vous verrez, c'est plus convivial et ça ne coûte rien).

       3) accès ou sorties d'autoroute un peu plus difficiles (mais franchement, si vous prenez encore l'autoroute c'est que vous êtes un peu esclave de la bagnole, non?! Alors rappelez-vous que ce n'est qu'une machine et que vous n'êtes pas obligé de l'idolâtrer et de lui consacrer offrande sur offrande sur l'autel de la sacro sainte consommation chaque dimanche).

       4) plus difficile, voir impossible dans certains cas de passer des commandes par internet.... Mais finalement si vous croyez faire des affaires en achetant sur le web c'est que la publicité vous manipule bien. Alors réagissez, comme vous y invite la campagne anti-pub lancée à Agen pendant le mois d'août et j'espère que quelqu'un va écrire au moins un article sur cette initiative dans le blog des  Cambusiers 81 parce que ça faisait vraiment du bien de voir ça!

       avantages:

       1) on laisse sa voiture au garage le dimanche et on marche ou on pédale (vous verrez c'est le pied!).

       2) on rencontre des gens et on parle avec eux au lieu de rester seul(e) dans une chambre d'hôtel déprimante.

       3) on redécouvre le réseau des routes départementales ou des chemins de randonnées et on renoue avec le plaisir des voyages de proximité.

       4) on ne se fait plus arnaquer sur le net.

       5) et surtout, surtout, on sème la panique dans l'esprit des directeurs de banques qui commencent à s'inquiéter de cette désaffection pour leur baguette magique (magique pour eux uniquement en fait...).

       Voilà, je vous ai convaincus? Eh bien, allez- y! Ne me dites pas que vous avez du mal à trouver une paire de ciseaux - ce ne serait pas une excuse valable ou alors c'est que c'est vraiment le bordel chez vous!


    ACTION N° 2

       N' achetez plus rien! Et faites la Grève Générale de la Consommation. C'est Paul Ariès qui le dit dans Décroissance ou barbarie, No conso, Désobéir et grandir , La simplicité volontaire contre le mythe de l'abondance et autres ouvrages plus indispensables les uns que les autres pour survivre à la société marchande qui nous manipule.

       Bon, faut bien manger quand même me direz-vous et il serait peut-être effectivement grand temps qu'on se remette tous au jardinage et à l'agriculture vivrière. En attendant je vous autorise à faire des courses au marché mais uniquement chez les petits producteurs locaux et pour les produits secs allez voir du côté des Cambusiers 81 (pub gratuite mais c'est juste pour aujourd'hui, hein?!).

       De toutes façons, quoique vous achetiez, posez-vous quand même la question: "En ai-je vraiment besoin?" et ne manquez jamais de vous exclamer publiquement, comme Socrate sur les marchés d'Athènes: "Que de choses dont je n'ai pas besoin!".  Et si tout le monde faisait vraiment cette Grève Générale  de la Consommation, ne serait-ce que pendant quelques semaines, vous verriez la panique dans les hautes sphères économiques: on les tiendrait par la Bourse et par les bourses, c'est sûr qu'ils cèderaient rapidement sur tout! Les faillites en chaîne que ça déclencherait! Et c'est bien ce que vous voulez, non, la faillite su système marchand?!

       Alors allez-y, foncez: une Grève Générale de la Consommation, c'est pas fatiguant (on peut faire ça du fond de son lit), ça ne coûte rien et ce sera l'occasion de rigoler ou de niquer. Bon, pour les timides et les coincés du cul qui s'affolent dès qu'on leur demande de faire grève plus d'une journée faites au moins la grève le jour de la JSA ( Journée Sans Achat qui a lieu chaque année le dernier samedi de novembre) histoire de montrer que vous soutenez quand même moralement les plus actifs et les plus révolutionnaires d'entre nous... Une petite journée par an, c'est pas grand chose mais ça vous a une haute valeur symbolique qui vaut bien cet effort.

       inconvénients:

       1) pour jardiner et cultiver, faut se baisser et la terre est basse...

       2) on peut ressentir un manque à ne plus consommer... comme l'accro à la cigarette ou l'alcoolique mais on vous aidera, c'est promis, et je veux bien organiser pour vous des rencontres de Consommateurs Anonymes.

       avantage:

       je n'en cite qu'un seul mais il est de taille: le monde marchand s'écroule et un nouveau monde peut enfin peut-être éclore.  Voyez d'ailleurs comme c'est joli cette expression d'un monde qui éclot - j'aime bien me faire poète à mes heures. D'ailleurs la planète s'enlaidit tellement en ce moment (je ne sais pas si vous avez remarqué vous aussi) que ce serait bien de transformer quelques centres commerciaux, aéroports et axes autoroutiers en jardins(?), bois (?), parcs de paresse (?)... je vous laisse imaginer, vous aimez ça.


    ACTION N° 3

       Boycott de noël ou organisation d'un noël sans achat. Là, c'est du lourd je reconnais... Noël a une fonction tellement symbolique dans notre société de merde que vous ne serez pas  suivi par tout le monde: pas de cadeau à noël et pas de réveillon mais tu n'y penses pas sérieusement quand même? Et les enfants? Et tes parents? Vous allez passer pour un grincheux,un radin et un mauvaise père, mauvaise mère etc... Moi je m'en tire en rédigeant des exemptions de cadeaux (y a des modèles tout prêt à être imprimer sur le net) mais parfois les gens mettent du temps à comprendre comment ça marche tellement on les a habitués à dépenser de l'argent (voir la manipulation publicitaire dont on parlait plus haut et à laquelle il faut absolument résister). Exception qui confirme la règle: pour ce noël ci, je vous autorise à offrir un ou plusieurs abonnement à Confluences 81 et à L'Altermondialiste mais c'est la seule exception que je concède pour cette année.

       Pour les enfants je reconnais que c'est dur mais vous avez le droit de fabriquer des jouets et de passer du temps avec eux. Profitez en même pour leur transmettre des savoir-faire, ce sera leur plus beau cadeau de noël: jardinage (parce que c'est urgent), menuiserie (utile et beau), auto construction etc... Ah, vous êtes comme moi, vous n'avez pas de savoir faire, on vous a bien formatés pour devoir tout acheter et ne rien faire par vous même? Bon, dans ce cas là faudra faire un effort et tout réapprendre pour soi et pour les autres...

       "Moins de biens et plus de liens": ce qui est valable pour les adultes l'est encore plus pour les enfants et vous verrez que la transmission d'un savoir ou d'un savoir faire crée plus de liens qu'une partie de (mettez ici ce que vous voulez) sur la console ou l'ordinateur.
    Pour le réveillon c'est pas compliqué: chacun apporte un petit quelque chose qu'il  a fabriqué lui-même ou qu'elle a fabriqué elle-même et vous verrez que c'est bien meilleur.

      Bon j'espère que ces quelques considérations vous ont permis d'avancer dans votre réflexion personnelle mais rappelez vous que c'est l'action qui compte avant tout. Sauf pour la Journée Sans Achat durant laquelle vous pouvez rester au lit et vous niquer les uns les autres, comme ça au moins vous ne ferez pas les magasins.

       Alors, bonnes indignactions à tous et tenez moi au courant quand même de vos progrès, de vos hésitations de vos actions concrètes et n'oubliez pas de me dire comment vous vivez tout ça.

    Pour les avantages et les inconvénients d'un noël sans achat faites la liste vous même, devenez autonome!

    Morale (puisque ça revient à l'ordre du jour dans les écoles primaires):
    Cultivez votre jardin, au sens propre surtout. Cultivez vos lingots, des vrais, et laissez les lingots d'or aux spéculateurs. Les vôtres vaudront bientôt plus que les leurs. C'est ce que j'appelle la revanche de Thoreau - vous savez, ce philosophe américain qui, au XIXème siècle, s'en alla vivre deux ans près d'un étang nommé Walden pour y cultiver ses haricots et écrire Walden,  ou la vie dans les bois! Et c'est donc en hommage à Thoreau que je signe certains articles de ce doux nom de

    Walden.

    « Info producteur : La Cuisine Palestinienne à l'honneur sur Fipsouk...Info générale : Costa Rica : Ananas, un fruit exotique mais pas éthique »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 6 Octobre 2011 à 23:32

    C'est tout vu pour ma part Luc... belle prose autant qu'elle est argumentative d'un besoin pressant !  Si je n'ai qu'un mot.... voire deux : "à suivre"... si je n'ai qu'un souhait : "consommons local dans la réflexion globale... RÉAPROPRIATION DU SENS DE NOS VIES !"

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :